Sélectionner une page

 

 

MESSAGE N°7 : COMPTEZ VOTRE ARGENT COMPTANT

ÉTUDIEZ, comme tout bon Ferengi, vos comptes bancaires au moins 1 fois par semaine. Analysez où l’argent arrive et où il sort comme si vous étiez le Grand Nagus. Contrôlez chaque flux avec discernement. Si vous remarquez des flux étranges, irréguliers, divergents, remédiez-y immédiatement. Appelez vos banquiers. N’ayez pas peur de leurs réactions. Dites ce que vous mettez en place pour continuer à garder leur confiance. C’est primordial. Laissez-les payer à votre place.  
Une fois les problèmes relevées faites que cela ne se reproduisent plus. Encouragez vos collaborateurs à faire de même. Chaque économie compte en temps de crise. Recherchez les domaines qui vous coutent le plus et cherchez avec l’équipe concernée des solutions. Faites une réunion chaque semaine comme dans les grandes entreprises. 

MESSAGE N°8 : RECUEILLEZ AUTANT D’ARGENT QUE POSSIBLE

En période de crise, vous vous devez n’analyser vos comptes, et plus particulièrement tous ceux qui vous doivent de l’argent. Au sein de l’association de mon épouse, j’ai du remettre les comptes à niveau car beaucoup d’adhérents étaient en retard. Une majorité d’entre eux n’a malheureusement pas payé prétextant la pandémie. Un client qui ne veux plus payer ses dettes et trouve une excuse aléatoire ne doit plus faire partie de votre panel. Cela évite toutes confusions et toutes critiques futures. En période de crise, vous avez besoin de carburant pour faire fonctionner votre Liberty $hip.

Comment réduire vos comptes débiteurs :
  • 1 – Collectez l’argent dès que possible. Encourager toujours les clients à vous payer à l’avance lorsque c’est possible. Offrez une incitation à le faire. “Le Latinium sera mieux dans vos coffres que dans leur sac”
  • 2 – Définissez des relances pour atteindre vos clients. : Organisez des relances . Notez la somme qu’ils vous doivent, leur adresse et leur commande. Vous devez avoir tout sous la main. Prévoyez la possibilité de payer par virement, par paypal ou par moyen internet en envoyant un lien d’achat. Une fois votre stratégie prête, appelez les et prenez de leur nouvelle et rappelez les à votre bon souvenir. 
  • 3 –  Envisagez de modifier les modalités de paiement. N’abandonnez jamais un client qui vous doit de l’argent. Travaillez avec eux pour voir si vous pouvez reformuler des nouvelles modalités de paiement, des chèques à déposer dans le temps par exemple Prévoyez avant l’appel un plan de paiement si nécessaire.

Votre objectif principal est d’avoir le moins de comptes débiteurs possibles. Personne ne doit des dettes à un Ferengi


MESSAGE N°9 : CONSERVEZ L’ARGENT 

Il est primordial de sortir le moins possible d’argent pour réussir votre entreprise dans une période difficile. vous devez impérativement allonger vos paiements et raccourcir l’entrée de vos recettes. Renégocier tous vos contrats si nécessaire; Si votre interlocuteur ne veux pas baisser son prix durant la crise, demander un étalement de vos dettes. En période de crise il seront toujours enclin à vous ménager car ils sont dans la même situation que vous. Ne faites pas l’autruche. Jouer carte sur table. Lorsque vous avez passer un arrangement, respectez. C’est votre nom qui est en jeu ou le nom de votre société. 

Acheter maintenant et payer à long terme. Encaisser maintenant voire par anticipation; Proposer une pré-réservation par exemple comme beaucoup le font aujourd’hui. Faites payer en premier !

Comprenez que sans Latinium, sans votre carburant pour votre Liberty $hip, vous ne pourrez pas être en mesure de continuer votre voyage vers votre succès.